Les ventes de portables dépassent celles des ordis de bureau… et j’en fais partie!

Pour la première fois, les ventes de portables ont surpassé les ventes d’ordinateurs de bureau. Bon, là, je ne vous apprends rien, c’est des statistiques connues depuis quelques semaines déjà. Mais ce qui est intéressant, c’est pas tant le fait que les portables sont plus vendus, mais plutôt que ça change la manière dont les gens ont accès au Web.

Louis Naugès (encore lui, je sais…) en parle dans son blogue, sur le iPod Touch Max (nom fictif?) et l’analyse qu’il fait, c’est surtout que, de plus en plus, les gens vont accéder au Web par des smartphones, netbooks ou des bons vieux portables (comme mon tout nouveau Studio 17, eheh!).

Ça change la manière dont on va concevoir nos sites. De plus en plus, on devra s’adapter à ces multiples outils qui viennent diversifier la manière de visualiser et de consulter nos sites.

Déjà, nous avons des clients, à mon ministère, qui utilisent des BlackBerry pour accéder aux sites qui leurs sont dédiés. Pourquoi se limiter à cette technologie alors qu’il existe plein d’autres outils? Quoi que le nouveau BB, le Storm, est nettement plus intéressant que les anciens que l’on voit dans les mains de nos gestionnaires…

C’est à nous de repousser encore plus loin les limites de la conception des interfaces Web de façon à tirer profit de la mobilité accrue de nos utilisateurs. Leur offrir des outils utiles là où ils sont! Pourquoi pas, lorsque c’est possible, les localiser par GPS et leur offrir les données susceptibles des les intéresser au moment présent?

Ouais, je sais, certains le font déjà, mais au gouvernement, principalement au Québec, je crois qu’on a un sacré retard en la matière. Nous continuons à faire dse formulaires de saisie, alors que l’expérience utilisateur pourrait être nettement plus poussée.

Une amie me parlait, pendant un excellent souper du temps des fêtes, du travail en cours dans son ministère, qui devrait «révolutionner» l’approche utilisateur. J’ai confiance en son travail, et j’ai bien hâte de voir le résultat. Étant donné que son ministère est un phare, un leader en la matière, il y a de bonnes chances que les autres emboîtent le pas.

Bref, tout ça pour dire que nos utilisateurs sont plus mobiles, et on se doit de profiter de cette mobilité.

2 Comments

Comments are closed.