Une nouvelle pas très réjouissante…

Cette fin de semaine, en visitant Facebook (je n’y vais pas souvent… aux deux semaines à peu près), j’y ai appris, par une amie (une vraie, pas une amie comme Facebook les classe), que deux collègues du gouvernement du Québec sont portées disparues en Haïti, soit Anne Labelle et Anne Chabot.

C’est assez spécial, car Anne Chabot avait pris contact avec moi il y a quelques semaines au sujet de TYPO3, en lien avec une présentation que j’avais faite en octobre dernier. Une personne sympathique qui, semble-t-il, était impliquée, du moins au vu de la raison de son voyage en Haïti.

Parallèlement, j’ai des amis qui ont ou vont quitter prochainement, pour les Forces, malgré un retour récent d’Afghanistan. Quelques semaines de repos puis un nouveau départ vers une situation très difficile au niveau humanitaire. Le risque n’est pas comme l’Afghanistan, mais probablement nettement plus difficile sur le moral.

Juste une petite note pour signaler à ces gens que je pense à eux…

Mise à jour: Michel Belisle, un collègue du CSPQ a fait parvenir un message sur la liste des Webmestres. Avec sa permission, je joins son message à mon billet…

Bonjour,

Vous avez certainement été touchés par les terribles images de désolation qui nous sont parvenues à la suite du séisme en Haïti. Mais saviez-vous que deux de nos collègues, à Services Québec, sont portées disparues à la suite de l’effondrement de l’hôtel Montana? On garde encore espoir de les retrouver bien qu’avec les jours qui passent, ces mêmes espoirs s’amenuisent. Les équipes de Services Québec sont sous le choc.

Anne Chabot, webmestre, et Anne Labelle, conseillère en communication Web, venaient d’arriver à Port-au-Prince, le 12 janvier dernier, pour une séance de formation Web à l’intention des fonctionnaires haïtiens quand elles ont disparu en même temps que l’hôtel qui venaient de les accueillir.

La communauté Web gouvernementale dont elles sont des membres actives offre aux familles éprouvées ses plus sincères encouragements et continue d’espérer une conclusion positive à ce drame, de même qu’à nos collègues de Services Québec qui doivent garder le cap en dépit de cette horrible tragédie qui les frappe de plein front.

Peut-être connaissiez-vous nos deux Anne? Elles étaient assidues aux Journées Webéducation.

Michel Bélisle
Adjoint au directeur général
Direction générale des ressources matérielles
Centre de services partagés du Québec

5 Comments

  1. Quel choc pour toi… Je suis profondément désolée et j’espère que tes collègues seront retrouvées saines et sauves. Les surprises et les miracles arrivent dans de pareilles catastrophes.

  2. Merci, mais ce n’est pas tant un choc qu’une surprise.

    On pense toujours qu’un événement du genre ne nous affecte que très peu, mais en regardant de plus près, on voit que ça peut nous toucher plus que l’on pense.

    Je pense surtout aux familles, tant des disparues qu’aux militaires qui quittent. C’est pour elles que c’est plus difficile…

Comments are closed.