Je vais voir ailleurs en 2011

Depuis un certain temps déjà je réfléchis à mon travail de Web designer au sein du gouvernement. Depuis 9 ans maintenant que je suis au ministère de la Sécurité publique. Depuis mon entrée en fonction en 2001 (5 jours avant le 11 septembre), mes tâches et mes connaissances ont grandement évolué.

Je suis passé de simple graphiste à chargé de projet, responsable de l’expérience utilisateur et d’autres trucs. Bref, je ne fais plus du tout le même boulot qu’auparavant. Je crois avoir contribué à plusieurs avancées dans mon ministère et même peut-être au gouvernement (modestement).

Mais voilà, depuis la mise en ligne du site ministériel en avril dernier, le plus gros projet sur lequel j’ai eu à travailler, je réalise que j’ai besoin de changement, de voir autre chose. Il me faut un peu d’action, je veux que ça bouge et j’ai soif d’apprendre. Ce que je m’apprête à faire.

Faire le grand saut

Travailler au gouvernement n’est pas toujours facile. Un fournisseur m’a déjà dit qu’il ne comprenait pas comment je faisais pour accepter autant de contraintes: technologiques, organisationnelles, décisionnelles… Sans compter les conditions qui, contrairement à la croyance populaire, ne sont pas si reluisantes. Je vous épargne les détails.

Il y a tout de même des avantages notables, comme la mobilité du personnel sans perte d’acquis (d’un ministère à l’autre) ou bien cette petite clause de la convention collective:

4- 7. 06 Après sept (7) ans de service continu, l’employée ou l’employé a droit, après entente avec la ou le sous-ministre sur les conditions entourant l’exercice de ce droit, et une fois par période d’au moins sept (7) ans, à un congé sans traitement dont la durée ne peut excéder douze (12) mois…

Je profite donc de cette clause de la convention collective pour prendre congé du gouvernement du Québec pour une durée de 12 mois. Je quitte très bientôt (il me reste une petite semaine) et ne reviendrai dans l’appareil gouvernemental qu’en janvier 2012.

Endosser l’uniforme

Mais diantre! que vais-je faire pendant tout ce temps? Contrairement à ce que certains pourraient croire, je ne passe pas au privé. Je vais plutôt me consacrer à mon second emploi: je vais travailler avec la Défense Nationale.

Je fais un coming-out, oui, je suis militaire, réserviste dans les services de santé pour être plus précis. Je vais donc travailler à Valcartier pour les prochains mois. Un gros changement et une continuité en même temps.

J’aurai un rôle au niveau des affaires publiques, je demeure donc dans le domaine des communications. Et je ne serai pas trop dépaysé: là aussi ils utilisent IE 6 et sont barrés de partout 😉 Je n’y vais pas pour la liberté de navigation, vous l’aurez compris, mais beaucoup plus pour l’expérience enrichissante que je vais en retirer!

Je resterai en ligne

Je devrais continuer à publier sur Twitter, peut-être aussi sur mon blogue, je vais me tenir au courant de ce qui se passe dans la fonction publique (avec de la chance, c’est quand je vais quitter qu’il va enfin se passer quelque chose? Comme cette fameuse politique cadre et ce projet de loi qui font que ça change enfin un peu le paysage de l’informatique au gouvernement du Québec).

Dans le fond, je passe du provincial au fédéral pour un certain temps. Je vais revenir avec une nouvelle expérience dont je pourrai faire profiter mon employeur actuel.

On va peut-être se croiser encore sur la toile, mais cette fois, je serai en kaki!

5 Comments

  1. C’est mort, y’aura plus de webeducation alors lol

    J’espère que ca n’est pas toi qui va me faire chier a passer avec ton hélicoptère au dessus de chez moi 😉

    Bonne continuer pour la suite et à dans deux ans !

    PS : Zut, j’ai supprimé mes commentaires, je savais pas que ca laissait des traces, tout ca pour une faute de frappe

  2. Patmanmulder

    Salut Thierry!

    C’est toujours bon d’aller voir ailleurs si nous y sommes. Mais laisse une fenêtre ouverte sur le Web, on sera tes yeux et tes oreilles au « gouv » et on poussera fort pour que la grosse machine avance un peu plus vite qu’à l’habitude. Ccomme ça à ton retour, tu auras l’impression que les choses on changé un peu. 🙂

    Bonne chance!

Comments are closed.