Séance de tri de cartes

Les cartes sont prêtes, 155 par piles. Les cartes bleues sont celles qui seront utilisées par les participants pour séparer et nommer les regroupements.

Aujourd’hui nous procédons à une séance de tri de cartes pour le bureau. Rien de bien extraordinaire, allez-vous dire, mais tout de même assez exceptionnel dans le cadre de certains projets. Ainsi, nous avons une douzaine d’utilisateurs potentiels d’un site Web gouvernemental qui devront classer plus de 150 fiches d’informations de façon logique. J’ai bien hâte de voir ce que ça va donner en bout de ligne.

Comment ça se passe? Rien de bien compliqué. On doit imprimer une série de fiches et les découper (le plus long, selon moi) et on demande à l’utilisateur de les classer. Nous aurions pu utiliser des systèmes informatiques ou des sites Web nous permettant de le faire, même à distance, mais les budget étant ce qu’ils sont, nous avons dû nous rabattre sur des solutions, disons… analogiques!

Je dois parler d’un outil qui nous a grandement aidé pour la conception des cartes et qui devrait nous être très utile pour l’analyse des résultats, je parle du fichier excel développé il y a maintenant un sacré bout de temps, par Louis Rosenfeld.

Le fichier excel nous permet de saisir la série de cartes et, surtout, à l’aide de la publipostage dans Word (et d’un peu de magie noire, à ce que j’ai compris) on peut produire l,ensemble des fiches de façon presque instantanée (en autant que, pour vous, l’instantanéité ne soit pas trop rapide!). Bref, ça fonctionne bien et je désirais partager mon expérience avec l’outil.

J’ai déjà utilisé d’autres outils, plus complexe, comme, il y a fort longtemps, IBM EZSort, qui était probablement aussi stable qu’un unijambiste sur un fil de fer en plein ouragan. Bref, à déconseiller…

Ça commence cet après-midi. On verra bien ce que ça donnera!