Accès à l’information

Ce 15 avril aura lieu la traditionnelle journée WebÉducation destinée aux spécialistes du Web du gouvernement du Québec et, cette fois, il sera question d’un sujet d’une aridité mirobolante: l’implantation du règlement relatif à la Loi d’accès à l’information et à la protection des renseignements personnels.

Ouah! que de plaisir!

Sans blagues, bien que ce ne soit pas sexy du tout, on doit avouer que le sujet risque d’intéresser l’ensemble de la communauté Web car, selon le nouveau règlement (mis en vigueur le 29 novembre prochain), nous devrons diffuser dans les sites Web de nos organismes, une multitude de documents qui ne sont pas diffusés actuellement.

L’impact est majeur. Il faut revoir certains processus internes, faire une sélection des documents à diffuser, justifier… Bref, bien du paperwork avant la mise en place. Ensuite, il va falloir modifier nos sites en conséquence! La joie, quoi!

Si ça vous intéresse (sait-on jamais…), il y a un guide sur le sujet, qui synthétise l’essentiel pour nous, pauvres responsables de sites gouvernementaux. Intéressé? inscrivez-vous en ligne!

Voici l’horaire de la journée (extrait du message de Benoît Girard [m-à-j: désolé, j’avais pas vu le billet sur Webmaestro…] sur le sujet):

9h30 – Récapitulation du dossier

Monsieur Benoît Girard, Conseiller stratégique au réseau des webmestres, MSG

Monsieur Girard passe en revue les différents aspects du dossier pour les replacer dans leur contexte, préciser la portée des instruments qui vous ont été remis au cours de la dernière année et vous donner l’occasion de demander des précisions sur les points pouvant encore demeurer obscurs dans cette opération.

11h00 – Le rôle et l’apport des archivistes dans le dossier

Monsieur Michel Lévesque, Groupe des responsables en gestion documentaire (GRGD)

Le groupe d’expertise en gestion des documents au gouvernement du Québec a mis sur pied un comité de travail concernant la diffusion du plan de classification dans un site Internet. Les travaux de ce comité viennent de prendre fin avec la publication d’un guide de référence. M. Lévesque présentera les objectifs du guide et un modèle de plan de classification à diffuser. Il fera aussi un lien entre le travail des gestionnaires de documents et celui des webmestres.

En après-midi, un atelier consacré au standard sur l’accessibilité dans notre dossier.

La conformité au standard sur l’accessibilité d’un document téléchargeable aux personnes handicapées (SGQRI 008-02) sera obligatoire en 2011. Dans la foulée des travaux pour mettre en ligne, au 29 novembre 2009, les documents énumérés dans le Règlement sur la diffusion de l’information et la protection des renseignements personnels, des ministères et des organismes envisagent actuellement la possibilité de mettre en ligne des documents accessibles aux personnes handicapées. Toutefois, plusieurs questions d’ordre organisationnel ou technique émergent.

Le but de l’atelier consiste à démystifier l’accessibilité d’un document Web aux personnes handicapées. Après les présentations, une période de questions et de réponses est offerte pour obtenir des solutions à des problèmes techniques rencontrés. Au sortir de cet atelier, une Foire aux questions pourra être mise en ligne sur l’intranet du gouvernement en ligne.

Pour un atelier technique des plus efficaces, les participants sont invités, dans la mesure du possible, à transmettre leurs questions à Yves Hudon au plus tard le mardi 14 avril 2009 à 11 h.

13 h 30 – Obligations du projet de standard sur l’accessibilité d’un document téléchargeable

Monsieur Yves Hudon, responsable des standards sur l’accessibilité,
Ministère des Services gouvernementaux

Outre l’état d’avancement des travaux ainsi que le calendrier des prochains travaux, M. Hudon résumera les obligations et leurs échéances respectives qui découleront du standard sur l’accessibilité d’un document téléchargeable (SGQRI 008-02) une fois adopté par le Conseil du trésor. Il expliquera aussi en quoi consiste le principe général de la « clause grand-père » et les exceptions qui s’appliqueront à un document déjà en ligne à la date de prise d’effet du standard.

13 h 40 – Standard sur l’accessibilité d’un document téléchargeable (SGQRI 008-02)

Monsieur Jean-Marie D’Amour, expert et formateur certifié en accessibilité du Web
Institut Nazareth et Louis-Braille

M. D’Amour fera connaître les exigences relatives à ce futur standard.

14 h 20 – Comparaisons des formats HTML et PDF par rapport à l’accessibilité

Monsieur Denis Boudreau, expert certifié en matière d’accessibilité du Web
Coopérative AccessibilitéWeb pour le ministère des Services gouvernementaux

Dans une perspective d’accessibilité aux personnes handicapées, M. Boudreau présentera une vingtaine de critères pour déterminer les avantages et les inconvénients respectifs des formats HTML et PDF. Il complétera en énumérant des situations où un format est davantage approprié.

15 h 20 – Démonstration

Monsieur Jean-Marie D’Amour, expert et formateur certifié en accessibilité du Web
Institut Nazareth et Louis-Braille

M. D’Amour effectuera une démonstration de la méthode et des outils pour rendre un document PDF accessible aux personnes handicapées.

Acronymes gouvernementaux et TYPO3

Logo Typo3
Vous savez probablement que les organisation gouvernementales en général souffrent toutes d’une maladie: l’acronymite aigüe. Or, quand on gère un site Web, il devient difficile, voire impossible, de mettre la balise Acronym à chaque fois que l’on rencontre l’un de ces nombreux mélange de lettres incompréhensible.

Qu’à cela ne tienne, nous venons d’installer une petite extension, a21glossary, qui gère pour nous les acronymes, définitions et autres abréviations si courantes dans nos organisations publiques.

Une fois l’extension installée, vous n’avez qu’à créer une table des acronymes ou définitions et TYPO3 assignera la balise appropriée dès que le groupe de lettre sera rencontré! Oh joie! nous venons de nous sauver des heures de travail!

Pour ceux qui se demandaient encore à quoi sert un CMS, ben… ça sert à faire plein de trucs du genre de façon automatique!!!

Vendre l’accessibilité


Étant employé d’une organisation gouvernementale, je ne me rends pas toujours compte qu’il peut être difficile de vendre des concepts comme l’accessibilité, principalement à des petites PME qui, bien souvent, ont bien d’autres soucis…

Un lecteur de mon blog m’a fait informé d’un document sur lequel il a planché pour tenter de vendre ce concept aux décideurs. Un bon travail de démystification et de débroussaillage.

Entre promoteurs des bonnes pratiques, il faut s’entraider, non?

Personnaliser le titre de page et le h1 dans TYPO3

Logo Typo3 Lors d’une présentation au WebÉducation sur le nouveau standard sur l’accessibilité des sites Web gouvernementaux, il a été conseillé de mettre en place certaines mesures, sommes toutes assez simples.

L’une de ces mesures proposées était de synchroniser le titre (title) de la page et le h1, de façon à ce qu’ils soient semblables. J’ai donc planché un peu dessus dans TYPO3 et je vous propose les solutions trouvées.

Modifier le titre de la page

Le titre de la page est déjà généré automatiquement par TYPO3, mais il est possible d’avoir un titre plus parlant, plus clair, que celui qui est défini (et utilisé en Back-End pour retrouver la page) en forçant l’utilisation du sous-titre. De plus, on peut configurer l’affichage du nom de l’organisme (ou du site) de façon à ce qu’il soit avant ou après le nom de la page.

La solution TypoScript est toute simple (et probablement déjà connue par plusieurs):


### Personnaliser le titre de page
# Supprimer la balise titre par défaut
config.noPageTitle = 2
# Déclarer un objet texte dans l'entête (head)
page.headerData.10 = TEXT
# Utiliser le champ sous-titre de la page, si absent, le titre
page.headerData.10.field = subtitle // title
# Englober (wrap) le champ avec le code suivant
page.headerData.10.wrap = <title> | — Nom du site</title>

… et maintenant le h1

Si j’en parle, c’est parce que je suis un peu nul en TypoScript et j’ai cherché comme un bon comment faire… et c’est par hasard que j’ai trouvé la solution, en regardant les statistiques de fréquentation de mon blog, les sites référents!

Tout d’abord, vous devez vous définir (mapper, en bon français) un élément dans votre gabarit TemplaVoilà et lui attribuer un type «TypoScript Object Path» et définir, par exemple lib.titre.

Une fois que ce sera fait, vous n’avez qu’à insérer ce code dans votre template principal (ou ailleurs, si vous le désirez):


### Personnaliser le H1

lib.titre = TEXT
lib.titre.wrap = <h1>|</h1>
lib.titre.data = page:subtitle
lib.titre.ifEmpty {
data = page:title
required = 1
}

C’est tout! ça fonctionne! merveilleux, non? vos title et votre h1 de page seront synchronisés et gérés à même l’interface BE de TYPO3!

C’est beau la techno… quand ça marche!

Standard sur l’accessibilité des sites Web gouvernementaux

Hier avait lieu un WebÉducation traitant du standard sur l’accessibilité des sites Web gouvernementaux. Ça fait un bout de temps que ce projet dure, et il commence à porter fruit.

Pour les intéressés, le processus de normalisation gouvernemental est long, découpé en trois phases principales:

  1. Première rédaction – comité restreint
  2. Consultation élargie
  3. Adoption et mise en place

Hier, les membres du comité restreint et les responsables nous ont présenté le travail fait en une année, soit la phase 1. Le standard devrait passer en consultation élargie cet automne et être théoriquement approuvé au printemps 2009…

Bon, ok, mais ça donne quoi, ce standard? Dans les faits, même si je n’étais pas membre du comité restreint, j’ai pu donner mon grain de sel et, surtout, prendre connaissance des trois documents. Alors la présentation d’hier était plus une formalité…

Malgré tout, Jean-Marie D’amour et Denis Boudreau nous ont fait des présentations fort intéressantes sur le contenu et l’interprétation à faire du standard.

L’application du standard peut d’ores et déjà se faire dans nos organisations. Nous avons un bon bout de chemin de fait, il ne reste qu’à optimiser certaines pratiques, mais surtout à former les développeurs pour que ceux-ci s’assurent de respecter les bonnes pratiques et normes.

Finalement, ce standard va être un bon outil pour forcer tous les intervenants à bien travailler!

Aparté: j’ai proposé à Jean-Marie et Denis de valider l’accessibilité de SAGIR… peut-être que ça donnerait de l’eau au moulin pour refaire ce système complètement inutilisable!