Une grosse journée aujour’hui!

Voilà, le Web Éducation est fini, et je dois dire que je me sens un peu lessivé. J’étais un peu inquiet, je me questionnais sur la pertinence de faire une présentation où je parlerais de portes coulissantes en CSS, de Sprites CSS, des techniques de remplacement d’images… je croyais que ces méthodes étaient maîtrisées et utilisées par tous, il semblerait que ce ne soit pas le cas.

Malgré tout, plusieurs m’ont dit qu’ils utilisaient les techniques, sans en connaître les noms, ce qui est bien compréhensible. Mais je crois que ce qui m’a surpris le plus, c’est de voir que peu de gens utilisent les fonctions telles que les slices (ou tranches) dans Photoshop ou encore les layers spécialisés (adjustment, fill, gradient…). Je leur ai ordonné de le faire dès maintenant, au lieu de toujours travailler sur des layers rasterisés (ouah! que d’anglicismes en un paragraphe!!).

Je dois valider si je peux diffuser l’ensemble de la documentation présentée (fichiers PSD, CSS, HTML et tout le reste) avant de pouvoir le rendre disponible ici même, sur mon blogue. Restez branchés, vous les verrez peut-être sous peu!

Document remis aux participants de la conférence

Je crois que cette présentation a été bénéfique, finalement. Je vous invite à consulter le document que j’ai remis aux personnes présentes.

La période de questions a été aussi assez intéressante. Des discussions et débats intéressants sur l’avenir de xHTML vs HTML 5, un peu sur les CSS, on a parlé de cSS3, design pour mobiles… plein de thèmes, en fait!

… Et un gros merci à Yannick et Simon pour leur prestation et leur invitation à participer avec eux à cette journée! Ouais, Yannick, je vais le ré-installer FireBug et tenter de m’y remettre! tu as réussi!

Le WebÉduc de janvier — Trucs PS et CSS: Avertissement

Je suis en train de préparer le WebÉducation de janvier (le 22) et je réalise que la clientèle à laquelle je m’adresse n’est pas une clientèle techniquement avancée.

Dans les faits, ce qui sera présenté, c’est simplement des trucs, des façons de faire ou, si vous préférez, des bonnes pratiques, quand on fait du Web design. Je m’adresse beaucoup plus aux graphistes qui ont viré designer Web sans trop le savoir (ou le vouloir) avec le temps et qui n’ont pu se maintenir à jour.

Il est certain qu’un technicien multimédia fraîchement sorti de l’école s’emmerderait dans ma présentation. Un intégrateur chevronné aussi. C’est nettement dirigé vers ceux qui cumulent plusieurs rôles dans leur organisation (comme on le voit souvent), ceux qui font de l’intégration Web (Photoshop, CSS et HTML) en ayant appris sur le tas (graphistes, programmeurs ou agents d’information) ou bien pour les chargés de projets qui veulent être en mesure de juger des méthodes de travail d’un fournisseur externe en Web design.

Bref, ne vous attendez pas à des révélations incroyables ou des techniques révolutionnaires. Il n’y a rien de bien nouveau. J’ai juste réalisé, en côtoyant des collègues, que des techniques de base, comme les Sprites CSS, n’étaient pas maîtrisées par tous.

Je présente aussi une méthode de travail — la mienne — qui, aux yeux de certains, pourra être diamétralement opposée à la leur ou contradictoire. J’en suis conscient. Mon objectif n’est pas d’imposer une vérité, mais plutôt de sensibiliser.

Je sentais que c’était important de faire une mise en garde pour éviter de trop grandes attentes face à ma présentation et surtout préciser le public cible.

Ça y est, j’ai encore la tête sur le billot!

Faut croire que j’ai un don! M’enfin… l’annonce officielle a été faite ajourd’hui:

Bonjour à toutes et à tous,

Les technologies fondamentales sur lesquelles reposent nos sites Web sont avec nous depuis plusieurs années maintenant. Pourtant l’art de les exploiter avec efficience et efficacité, voire avec élégance, continue d’évoluer sans ralentir. C’est parce que cet art relève d’un processus de mûrissement dont l’ingrédient de base est le temps. On l’appelle généralement l’expérience. C’est un peu la distinction entre apprendre la grammaire et devenir un écrivain au style éblouissant. Beaucoup d’appelés et peu d’élus.

La journée-rencontre WebÉducation du 22 janvier est consacrée aux fruits de l’expérience davantage qu’aux technologies brutes et ce, de deux manières.

D’un côté, on vous y présentera le fruit de l’expérience directe dans l’art d’utiliser les CSS et Photoshop (avec Thierry Goulet) et de développer en javascript, un langage aux grandes qualités, mais pas nécessairement le plus facile à manipuler (Simon Ouellet).

D’un autre côté, c’est également l’expérience qui a conduit au développement de toute une panoplie d’outils spécialisés, très souvent disponibles gratuitement, qui viennent faciliter le travail de développement ou d’entretien des pages Web. Poursuivant sur sa lancée de l’an dernier, Yannick Pavard nous revient pour nous présenter de nouveaux outils qui valent chacun leur pesant d’or par leur faculté de nous faire épargner temps et efforts.

Enfin, la matière s’y prêtant particulièrement bien, une période a été réservée spécialement pour permettre aux conférenciers de répondre aux questions de l’auditoire. La communication de l’expérience ne saurait se faire mieux que dans le dialogue, n’est-ce-pas? D’ailleurs, les conférenciers vous invitent cordialement à leur faire parvenir vos questions d’avance si leurs réponses sont susceptibles de bénéficier d’un peu de préparation. Pour ce faire, passez par mon intermédiaire. Vos questions leur seront acheminées promptement.

Au plaisir d’y rencontrer ceux qui se sentent interpellés par la journée, l’inscription se fait ici.

Trucs Photoshop et CSS

Merde! je me suis encore fait embarquer! Bon, je l’avoue, j’ai couru un peu après, mais je vais faire une autre présentation au WebÉducation de janvier 2009. Cette fois, ce sera sur Photoshop et les CSS, des trucs et des méthodes de travail qui peuvent aider les Web designers ou intégrateurs dans leur quotidien.

À cet effet, si vous connaissez des trucs pertinents que je devrais présenter, faites-moi signe. Je pensais parler des Sprites CSS, des techniques de remplacement d’image (incluant le SiFR) ainsi que du découpage d’une image en Photoshop en utilisant des slices et quelques petits trucs maison que j’utilise à profusion.

Je suis bien conscient qu’il n’y a rien de bien nouveau dans ce que je propose, mais vous seriez surpris de voir le nombre de personnes qui ne connaissent pas ces petits trucs!

Alors, si vous avez des propositions, bombardez-moi!

Ne plus faire de maquettes dans Photoshop

Hum! l’équipe de 37signals indique qu’ils ont décidé de laisser tomber l’étape des maquettes dans Photoshop pour privilégier une approche du papier directement en HTML/CSS.

Le choix d’une telle approche est compréhensible. L’argumentaire tient la route… C’est vrai, une maquette PS est trop précise pour rien. Malgré tout, je crois que cette étape est encore nécessaire.

Personnellement, je continue à faire des maquettes visuelles, sauf que le niveau de détail qui y est représenté est nettement moindre, étant donné que la majorité des informations sera géré par la CSS. Je ne passerai pas de temps à ajuster la taille d’un texte ou sa position, étant donné que ce que je vois dans la maquette PS est bien différent de ce qui sera vu sur le site par la suite.

M’enfin… c’est un bon argumentaire, mais je crois que les maquettes statiques en PS seront encore de vigueur pour un bout!

Mise à jour: Tiens, en continuant la lecture dans mon GoogleReader, je suis tombé sur un autre article, du même genre, encore chez 37Signals.

Cette fois, l’auteur nous signale que les designers devraient faire eux-même leur CSS et HTML… je ne puis qu’être en total accord! Je trouve absurde les gens qui font du design Web (ou plutôt, qui disent qui en font), mais ne touchent pas au code! Comment être en mesure de bien concevoir un site si on ne maîtrise pas l’outil?

M’enfin, je sais que certains ne partagent pas mon point de vue… mais, au moins, y’en a un qui le partage maintenant!